DONNAFUGATA

Un domaine viticole unique à découvrir en Sicile

Encensé par les critiques - jusqu’au célèbre Robert Parker en personne - c’est l’un des domaines viticoles les plus innovants d’Italie. Créé en Sicile par la famille Rallo, Donnafugata doit son style exceptionnel à la perception visionnaire de ses fondateurs épris d’excellence et convertis au développement durable. Animée d’une même passion et d’une profonde conscience régionale,  la 5e génération a pris les rênes et  poursuit son développement mondial. Avec élégance et succès. Panorama.

Cliquer sur les photos

Cliquer sur les photos

Elevés en Sicile, les vins de Donnafugata sentent bon le soleil caressant ces paysages âpres et tourmentés des régions volcaniques… Chargés des multiples parfums des vents de  l’Histoire, ces terres austères sont une légende. Dans leurs sillons pousse cette force mystérieuse, celles des variétés natives anciennes qui font ici les précieux vins de Donnafugata. Entre ciel et mer, auréolé par la douceur des perspectives d’azur sans fin, le domaine s’illustre par  le caractère terroir véritablement sicilien des vins qu’il produit. Si Marsala était connu pour une variété de porto qui avait fait sa notoriété  internationale - un apéritif liquoreux apprécié des Anglais, produit en masse par des entrepreneurs britanniques -  avec  la prise en main de la famille Rallo en 1851, une page s’est tournée.

Cliquer sur les photos

Un nom à résonance historique

Typiquement méditerranéen, avec un jardin intérieur planté d’oliviers et de citronniers, c’est à Marsala que depuis plus d’un siècle les caves accueillent - avant la mise en bouteille - le vin provenant des différentes parcelles. Vieilli en fûts de bois, en acier ou ciment, les techniques utilisées restent simples et dans le plus profond respect des typicités. Inspirés par un passage du célèbre Guépard - l’œuvre de Giuseppe Tomasi di Lampedusa - dont l’intrigue se passe en Sicile en ces lieux mêmes où se trouve leur  propriété viticole, Giacomo et Gabriella Rallo baptisent le domaine en 1983 Donnafugata, littéralement traduit Femme en fuite. Historiquement, ce nom évoque  la Reine Maria Carolina  en fuite vers la Sicile en 1800 avant l’arrivée de Napoléon… Sous le pinceau du  peintre et designer Stefano Vitale, une femme à la chevelure flottante apparut en 1994 sur les étiquettes de la Maison. Une créature éblouissante : Donnafugata, un label audacieux et coloré !

Soulignant les attaches que la famille Rallo entretient avec l’artiste et les liens étroits avec la FAI  (Fondo Ambiente Italiano), la collection des étiquettes  inspirée par Gabriella Rallo vient de faire l’objet d’une exposition présentée à la Villa Necchi Campiglio, haut lieu de la culture à Milan. En une déambulation originale, par un langage simple et coloré, Chasing Donnafugata a mis l’accent sur une rencontre artistique se transformant en une ode pétrie de sentiments… Une histoire de cœur et de femmes ! Avec Gabriella l’impulsive qui  impose le nom Donnafugata et pousse son mari à innover, c’est l’aventure d’une famille forte et unie. De son côté, Giacomo, – aujourd’hui disparu – n’a pas manqué pas d’interpréter avec ardeur les visions de son épouse et de transformer ses rêves en réalité ! Aujourd’hui, la 5e génération s’impose avec la lumineuse José et son frère Antonio œnologue. Ils restent les gardiens avisés du temple.

Cliquer sur les photos

A l’image  de la Sicile

Reconnue pour sa mise en valeur de l’entreprenariat féminin, Directrice de communication, entre autres responsabilités managériales, José Rallo, souriante et généreuse, est à l’image d’une  Sicile une et multiple. Trempée au caractère de ces espaces s’étendant des chais traditionnels de Marsala, aux parcelles de Contessa Entellina plus au centre de l’île et à ces vignobles au pied de l’Etna et Vittoria tout au sud… Sans oublier Pantelleria, - proche de la Tunisie - l’autre île volcanique et son domaine viticole balayés par les vents acerbes du sud-ouest, dont le nom - inspiré de l’Arabe - signifie Fille du vent ! Exemple d’architecture responsable et respectueuse de l’environnement, comptant deux unités pour la vinification et l’accueil, c’est à Khamma que sont installées ici les caves de Donnafugata. Traditionnels, les dammusi - ces habitations d’influence orientale - érigées en forme de dôme permettant de récolter la pluie, ponctuent le paysage encore aujourd’hui.

Sur cette île au relief chahuté, Donnafugata possède 68 hectares de Zibibbo (Moscato di Alessandria) étendus sur plus de 14 districts sous divers régimes, exposition et qualité du sol. De simples pare-vents se révélant inopérants pour protéger les vignobles de l’effet dévastateur du vent, la construction de murets en pierres de lave s’est imposée depuis les âges lointains. Ici, avec une taille de vigne proche du sol, les vendanges, exclusivement à la main, sont soumises à la pratique dite vite ad alberello, une méthode ancienne appelée taille en gobelet inscrite au Chef d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’Humanité.  Encourageant sur l’île d’anciennes pratiques de culture économes en eau, Donnafugata y a sponsorisé la restauration du giardino pantesco. Au centre d’une petite clairière dérobée aux regards, au milieu d’un cercle de murailles en pierres de lave, resplendit un unique oranger centenaire. Tout un symbole.

Cliquer sur les photos

Vins d’exception

Au cœur de la Sicile, cohabitant en harmonie, vigne et oliveraies façonnent le panorama à leur image. Les vignes élevées sur l’ensemble des 238 ha de Donnafugata se retrouvent ici sur les terres de Contessa Entellina. Issus de variétés natives, italiennes ou, internationales, bien adaptées aux propriétés du terrain et ses caractéristiques climatiques, on pourrait citer entre autres, Ansonica, Catarratto, Nero d’Avola, Chardonnay, Cabernet Sauvignon, Merlot, Syrah… qui font ces vins d’exception. En regard de l’altitude, des vents, des pluies et des températures, les vendanges s’échelonnent selon les régions dès mi-août, se poursuivant à fin août pour une maturation plus aromatique, cependant que la récolte permettant l’élaboration de Kabir (Moscato) et du très coté Ben Ryé  (Passito) ne débute, en principe, qu’en septembre… Quant aux plus beaux  raisins séchés au soleil, ils sont un feu d’artifices de saveurs…

Issue du versant nord au pied de l’Etna où la Maison possède 15 ha répartis en 5 parcelles, Donnafugata a lancé en juillet dernier sa nouvelle cuvée Sulvulcano. Après une petite production bien accueillie de vin blanc à partir de cépage Carricante, élaboré également ici dans la partie orientale de l’île, c’est au tour du vin rouge de bâtir sa réputation avec du Nerello Mascalese et d’ajouter une nouvelle consécration à la longue liste des distinctions! Par cette nouvelle cuvée, Donnafugata s’affirme de plus en plus sur l’Etna et Vittoria s’imposant encore une fois dans la lignée des productions d’excellence. Si, traditionnellement installée à  Marsala, à l’ouest de la Sicile, la Maison doit sa réputation plus particulièrement à Contessa Entellina et Pantelleria, aujourd’hui l’horizon s’élargit encore et Donnafugata relève de nouveaux défis...

Cliquer sur les photos

Evénements et accueil

Dès 1990, Donnafugata a décidé d’ouvrir ses caves aux passionnés de vins. La Maison, accueillant plus de 10 000 visiteurs par année, reçoit pas loin de 30% d’amateurs étrangers. Des guides spécialisés cornaquent à travers les celliers de petits groupes les invitant, entre autres dégustations, à découvrir des accords mets et vins... A Marsala, s’il est impératif de participer en mai à la célèbre manifestation Caves ouvertes de Donnafugata, durant la saison d’été, 6 dégustations accords vins et plats traditionnels  siciliens sont  au menu  des  festivités.

Désormais introuvables sur le marché, il y est également possible de goûter les vins iconiques de la Maison, tels le fabuleux vin rouge Mille e una Notte et Ben Ryé Passito de Pantelleria. Pantelleria, justement, propose aussi 4 différentes dégustations en harmonie avec  la cuisine typique de l’île. Pour les spécialistes confirmés, incontournable sur le domaine Contessa Entellina, c’est en août que la grande rencontre Calici di Stelle de Donnafugata s’affiche au calendrier estival. A ne pas rater.

Georgika Aeby-Demeter

Photos courtoisie Donnafugata et © G. A.-D.

INFORMATION :

Depuis le 3 septembre 2018, Alitalia opère une entre Genève et Milan Linate

à raison de 12 vols hebdomadaire deux fois par jour sauf le dimanche.

www.alitalia.com/