Jordanie Un univers d’exception Où le passé rejoint le présent Charriant la mémoire de l’humanité, le Jourdain a légué son nom à la Jordanie et dessiné sa frontière du nord au sud. L’Histoire a fait de ce territoire une Terre Sainte berceau des religions révélées. S’étendant entre la Mer Rouge et la Mer Morte, au cœur de ce Moyen-Orient en désarroi, le Royaume de Jordanie est un univers d’exception. Il offre à ses visiteurs sa beauté prodigieuse, son hospitalité séculaire… Et, les secrets de son héritage. Découverte.
Dans les veines de la région coule la légende du Monde. La Jordanie des plateaux arides et des déserts a connu de nombreux bouleversements avant de forger ses falaises rocheuses, ses dunes de sables et ses villes aux parfums et aux couleurs de la vie. Abruptes et intenses ! Assyriens, Babyloniens, Perses… de même que l’Egypte des pharaons, les Macédoniens, les Romains et, plus tard encore, Byzantins et Ottomans ont foulé ce sol y installant leurs règnes et dynasties ainsi que l’empreinte de leurs cultes et religions. Des civilisations de passage à la vie nomade à la recherche d’ailleurs, la Jordanie devint culturellement Arabe et musulmane au VIIe siècle après avoir connu la courte parenthèse des Croisés et, plus proche de nous, le mandat britannique.
La Mer Morte Pour se refaire une vitalité! Véritable attraction connue du monde entier, la Mer Morte - à 420m sous le niveau de la mer - est davantage un lac salé qu’une mer. Alimentée par le Jourdain, partagée entre Israël, la Jordanie et la Palestine, son niveau baisse annuellement d’environ un mètre par évaporation et manque d’apport d’eau! Pour contrer aujourd’hui ces effets néfastes, dangereux à l’écho système, des projets sont à l’étude à l’échelle internationale. D’une salinité oscillant entre 20 à 27% alors que l’eau de mer généralement n’en affiche que de 2 à 4%, aucun poisson, organisme vivant ni algue ne subsistent dans la Mer Morte hormis des planctons et certaines bactéries. La concentration en sel est telle que tout corps immergé… flotte ! Pour la plus grande joie des baigneurs ! Une expérience à ne pas rater. Douces en température, riches en minéraux, les eaux de la Mer Morte sont bénéfiques aux rhumatismes et maladies de peau! Faisant l’objet de recherches médicales, les traitements et produits à base de boue de la Mer Morte se sont développés suscitant ici l’implantation d’enseignes hôtelières wellness et remise en forme. A 55km de la capitale Amman, avec accès direct à la mer et pour perspective les rives illuminées au loin de Jéricho, Bethléem et, Jérusalem sur les hauteurs, le Mövenpick Resort et Spa Dead Sea s’étend en une vue magnifique! Une propriété de 346 chambres luxueuses et suites en un style forteresse du désert en pierres taillées, des piscines à débordement et, Zara Spa, une aire de tranquillité et de soins de plus de 6000 m2! En harmonie avec l’âme et le corps, les thérapies sont multiples, revitalisation, anti-âge… Dans la tradition Suisse, une approche d’excellence ! Un havre d’accueil somptueux !
Sur la route de Petra Nécropole et métropole à la fois Moïse serait décédé sur les hauteurs du Mont Nebo, un des lieux bibliques les plus fréquentés en Jordanie. Si l’emplacement de sa sépulture n’est pas connu avec certitude, un premier sanctuaire, construit à sa mémoire au IVe siècle, constituait ici une halte importante lors des pèlerinages d’antan. A petite distance, les fouilles sur d’autres sites chrétiens et en la basilique du mausolée de Moïse permirent de découvrir dans la région de Madaba, à 10 km de là, l’existence d’une école de mosaïque et des œuvres étonnantes datant du VIe et VIIe siècle. La plus grande collection de mosaïques au monde! Elles attirent un flot de visiteurs venus les admirer en l’Eglise Saint Georges et des Saints Apôtres… et sur les traces de Moïse le prophète libérateur. Mais la grande attraction de la Jordanie reste la mystérieuse ville de Petra. Découverte par le Suisse Jean-Louis Burckhard en 1812, elle ne fut révélée au monde qu’à partir de 1830 en raison des troubles politiques et religieux qui sévissaient alors dans la région. Installé au seuil de la Cité, l’Hotel Moevenpick Resort Petra est le point de départ idéal pour découvrir ce lieu emblématique faisant partie des nouvelles Sept Merveilles du Monde depuis 2007. Si de sa terrasse Al Ghadeer, surplombant l’entrée historique de la ville, on aperçoit au loin les collines de Petra, à la tombée du jour ici les couchers de soleil sont somptueux. Avec son atrium, ses salons, ses cafés et son lounge Burckhard, c’est une immersion raffinée et authentique dans l’Orient magique de Lawrence d’Arabie
Une ville nabatéenne Au passage de cette gorge impressionnante portant des inscription rupestres, serpentant bordée de falaises creusées de grottes, un long corridor, une galerie fendant la chair multicolore de ce grès millénaire … le Siq qui mène à la ville ancienne! Tel un défilé secret, une procession débouche au détour d’un escarpement sur une ville recueillie et noble, une nécropole au carrefour de ces archaïques routes des caravanes… La nature et l’homme ont sculpté cette vision extraordinaire que les diverses civilisations dans leurs quêtes et croyances allaient façonner au gré des canyons: Petra, la pierre glorieuse! D’inspiration gréco-romaine, les grandioses sites funéraires enchassés dans la roche représentent des tombeaux-temples dont les plus célèbres sont le Khazneh (le Trésor) et le Deir (le Monastère)… Et le site grimpe, se perd et s’étend pour se confondre à cette roche rouge à l’infini. En provenance de la Péninsule d’Arabie, au IVe siècle avant notre ère, les Nabatéens, un peuple de nomades, s’installent à Petra. Sur les routes du commerce – de l’Egypte à la Méditerranée – ils développent avec succès les échanges, les droits de douane, les caravansérails et se sédentarisent au fil du temps. Myrrhe, encens, épices, parfums, denrées rares, ils prospèrent au point d’ériger un royaume étendant son pouvoir sur l’ensemble de la Jordanie. Taillant ces édifices monumentaux témoins de leur civilisation, ils développent ingénieusement des circuits d’irrigation… Avec la conquête romaine de Trajan, dès l’an 106 le site assiste à la construction d’habitations, de termes, d’un théâtre et d’un forum faisant de Petra une importante métropole…
Aujourd’hui, dans le silence du Siq, seules les roues des calèches et les sabots des chevaux véhiculant les touristes font écho, elles passent en trottinant frôlant sur la route cahoteuse les chameaux en attente des visiteurs… d’un autre temps. Petra est sur la liste du patrimoine de l’Unesco depuis 1985 et l’espace autour est érigé en parc national archéologique depuis 1993
Du désert à la mer De Wadi Rum à Aqaba Près de Petra, à cette extrémité sud de la Jordanie, le miracle géologique se poursuit. Sculpté par l’eau et le vent, le désert de Wadi Rum étend ses dunes rouges sur 70 km. Royaume des Bédouins, les nombreux vestiges archéologiques et les marques retrouvées témoignent ici de la longue présence continue de l’Homme et des… balbutiements de l’alphabet. La région attire surtout des trekkeurs et randonneurs amateurs de bivouacs et de véhicules tout terrain. Excursion à cheval ou à dos de chameaux, c’est l’aventure sur les pas de Lawrence d’Arabie ou sur les traces des films de science-fiction Planète rouge, Prometheus ou encore The Last Days on Mars tournés ici. Culminant à 1850m, le Wadi Rum compte quelques 300 voies d’escalade à parcourir. A découvrir ! Jadis, le Roi Salomon y faisait construire ses navires en bois de cèdre… seul port de la Jordanie, Aqaba, sur la Mer Rouge, représente un centre important de navigation de plaisance et de commerce maritime. Habitée dès 4000 ans avant notre ère, la ville fut un carrefour important entre les continents. Sous le joug de différentes dominations, le port perd son prestige sous les Ottomans pour devenir un simple village de pêcheurs avant de rallier en 1925, le protectorat britannique de Transjordanie! Aujourd’hui, destination très prisée des amateurs des magnifiques coraux de Yamanieh, Aqaba est désormais un centre balnéaire réputé et un haut lieu de plongée.
Deux exceptionnels hôtels du groupe Moevenpick rayonnent ici, l’un au centre ville Moevenpick Resort & Residences Aqaba et l’autre Moevenpick Resort & Spa Tala Bay en bord de mer pour un séjour de plaisirs balnéaires avec piscines, jacuzzi et les bienfaits inégalés du Zara Spa. Grandiose. G.A.-D.
Photos courtoisie Jordan Tourism Board / Office de Tourisme de la Jordanie et Mövenpick Hotels & Resorts www.visitjordan.com www.moevenpick-hotels.com