La Nuit de l’Hôtellerie

Succès de la grande première

Les Genevois découvrent leurs palaces

Comme pour une journée du Patrimoine, les habitants de Genève se sont lancés à la découverte des plus  grands hôtels de la Cité de Calvin, accueillis par les établissements de luxe ouvrant leurs portes à un public peu enclin à les fréquenter. Pas moins de 13  enseignes 4**** et 5***** ont consenti des tarifs exceptionnels pour permettre aux  Genevois de vivre une nuit de palace et visiter l’envers d’un somptueux décor. En plus des nuitées, de nombreux ateliers, dégustations, rencontres et animations variées ont comblé les heureux participants. La deuxième édition est d’ores et déjà en route !

Cliquer sur les photos pour les agrandir

A l’initiative de Vanessa Weill, organisatrice et fondatrice de la Nuit de l’Hôtellerie, c’est un événement inédit qui s’est tenu à Genève ! Insolite, dans l’esprit des habitants peu habitués à franchir les portes d’un hôtel de luxe hormis des raisons professionnelles ou pour y retrouver des relations de passage ! Dans de nombreuses régions du monde,  hôtels haut de gamme et palaces font partie du paysage social et familial de la ville. Sans hésitation, à tous âges, ils sont le site privilégié de retrouvailles autour d’un café, un verre ou pour une halte gourmande quand ce n’est pas, plus solennellement, lors d’un anniversaire ou un mariage. L’hôtel, en un sens, appartient à la population et sa fréquentation n’est pas réservée aux touristes et étrangers.

 

La vie de palace

« Qui n’a jamais rêvé de fouler le sol d’un hôtel 5*****  et dormir dans une suite face au Jet d’eau ? » s’est demandée l’organisatrice ? Deux nuits de grand luxe à découvrir une suite de rêve, une salle de bain grandiose en marbre exotique  avec son opulente baignoire-jacuzzi, s’immerger dans un paradis de bulles parfumés et, glissé sous la douceur des draps, se lover dans un immense lit moelleux pour s’endormir bercé par le raffinement ambiant… La réponse a été immédiate : plus de 700 personnes ont pris d’assaut les réservations, les premières chambres retenues étant les 5***** du bord du lac, consenties au tarif unique de 150 Francs la nuit, suivies par  les 4**** à 100 Francs ! Face à l’incroyable enthousiasme, les hôteliers n’ont pas hésité à rajouter des chambres aux allotements déjà négociés.

Rive droite, sur la rade, les 5***** Grand Hôtel Kempinski et Président Wilson furent d’emblée pris d’assaut, de même que dans le rectangle d’Or de l’aéroport, le Mövenpick-Casino et son proche voisin l’InterContinental, l’adresse phare des Internationaux. Côtoyant la célèbre rue du Rhône et ses boutiques chic, face au lac, unique palace Rive gauche, Le Métropole, distingué par trois World Luxury Hotel Awards en 2017, afficha complet en un rien de temps. Catégorie 4****, les Genevois ont pu découvrir au centre, l’Hôtel Bristol, The Ambassador, le New Midi Genève, plus loin l’Eastwest Hôtel qui vient de célébrer ses 10 ans d’existence, l’Hôtel N’vY, repaire des Millennials et, proche du Musée d’Art Contemporain, et des galeries, l’Hôtel Tiffany, sans oublier les très urbains Crowne Plaza et Le Starling à proximité de Cointrin.

Les coulisses du luxe

Les hôteliers offrirent  aux convives un passe-droit exceptionnel, leur proposant des formules de visite sur mesure avec l’avantage de pénétrer dans les coulisses du  palace, au cœur de l’activité hôtelière ! Découvrir l’univers de l’Hôtel Kempinski, l’envers du décor, les cuisines, les restaurants… avec les confidences du Chef concierge ? Superlatif dans tous les sens du terme et un immense privilège ! L’établissement possède la Geneva Suite, une des plus grandes suites d’Europe, avec la Royal Penthouse Suite de l’Hôtel Président Wilson, elles font la fierté de Genève. C’est dans des salons privés avec la participation de la direction que le Président Wilson a accueilli ses hôtes en présence d’un sommelier pour un atelier de cocktails et cuisine avec la découverte de vins du cru. Dans un autre registre, l’art floral et celui de la table n’ont pas manqué ici de faire des heureux !

Tendance, la mixologie a été mise à l’honneur - avec DJ et canapés - au Bar le Fumoir de  l’Hôtel InterContinental où les barmen ont mixé avec brio. Outre ce moment ludique, avec un concours de dressage de table, une visite guidée a mené les visiteurs sur les traces des stars et personnalités politiques internationales qui ont séjourné à l’hôtel ! Élu meilleur barman de France, c’est au Miroir Bar de l’Hôtel Métropole que les convives se sont laissés séduire par les cocktails inventifs de Bruno Seguin quand ils n’abordaient pas avec le Chef pâtissier ses rêves de douceurs dans les coulisses du Restaurant Gusto. Sur un mode plus technique, un unique atelier housekeeping a conduit les invités du Métropole vers les secrets de l’art exigeant du lit au carré ! Atelier de cocktails et vins toujours, le N’yV,  de son côté, a  dévoilé sa particularité trendy.

Activités annexes

Réputé depuis 20 ans pour son Restaurant japonais Kamome, le Mövenpick a offert un atelier aux participants enchantés de découvrir les secrets de l’expert Sushi-man de l’hôtel et, pour tenter  leur chance au Casino du Lac, le Mövenpick leur a remis un bon de 20 Frs par chambre réservée. L’Hôtel Crowne Plaza, quant à lui, sans omettre la visite de sa Brasserie Seventy5 et un test autour du savoir-faire à table, a mis l’accent sur ses salles de conférences et de banquets  à l’exceptionnelle capacité  de 1200 personnes ! Outre la visite du Starling, le plus grand hôtel de Suisse et de ses cuisines restaurant annuellement près de 300 000 personnes, les animations pâtisserie et cocktails au CBar, c’est l’aspect sportif et remise en forme que l’établissement a voulu privilégier avec un éveil musculaire et une séance de coaching sportif offerts à leurs invités.

Partenaires, sans mise à disposition de chambres, les établissements alliés prirent l’initiative d’organiser des accueils. Parmi eux, l’Hôtel d’Angleterre fit  suivre la visite de ses Leopard Bar et Cigar Lounge d’un  sympathique atelier macaron et d’un afternoon tea au Restaurant Windows. Le Drake Longchamp proposa - dégustation à l’appui- un afterwork sur la découverte du patrimoine viticole genevois en présentant le Domaine Sophie Dugerdil. Avec les honneurs des lieux, l’Hôtel Royal fit de même, offrant aux visiteurs des produits du terroir et la dégustation des vins du vignoble Mermoud, en présence du propriétaire. Charmante attention, l’Hôtel Sagitta, gâtait les enfants avec une délicieuse fondue au chocolat alors que les parents découvraient les chambres…

Les métiers de l’hôtellerie

Outre sa mission de séduction, son déroulement spécifiquement récréatif et convivial, la Nuit de l’Hôtellerie s’est également présentée sous un aspect éducatif et formateur mettant en avant  les différents métiers de l’hôtellerie. Ainsi, les établissements du même groupe hôtelier AdHotel, l’Hôtel Eastwest et Tiffany n’ont pas manqué de présenter les tâches de la gouvernante, personnage clé du contrôle, tandis que l’Ambassador offrait un atelier check in et accompagnement en chambre et que le New Midi, à son tour,  proposait un atelier conciergerie… Présent dans le lobby de l’Hôtel Starling avec un stand d’information, l’Ecole Hôtelière de Genève a activement participé à la manifestation. Les élèves de l’Ecole ont quant à eux, servis de guide au public, les renseignant sur la manifestation. Une nouvelle Nuit de l’Hôtellerie est en discussion à Vevey/Montreux. Bravo !

Georgika Aeby-Demeter