Gstaad  Palace

L’ADIEU AUX CHEFS

PETER WYSS ET HUGO WEIBEL ONT RENDU LEURS TOQUES

 

Ils ont contribué à la réputation du Gstaad Palace. Après une somptueuse aventure culinaire de plus de 40 ans, Peter Wyss et Hugo Weibel se sont installés derrière les  fourneaux une dernière fois, pour leur départ à la fin de la saison d’hiver 2017 et des adieux empreints d’émotion. Celle du souvenir et de la complicité des Chefs, entre eux,  avec le propriétaire des lieux et les illustres clients qui ont fréquenté le Gstaad Palace. Une histoire d’amour qui se termine bien.  La succession est assurée…

Peter Wyss Chef Exécutive et Hugo Weibel Chef de Cuisine ont sévit pendant plus de quatre décennies et fait de  la cuisine du Gstaad Palace un élément de succès indissociable de la renommée mondiale de l’Hôtel. Ils ont ravi et choyé les plus grands, monarques, industriels, stars du show business, barons de la presse, enchanté les divas les plus capricieuses à toutes heures de la journée et de la nuit ! « L’hôtellerie est une affaire de célébrités, Chef dans un Palace n’est pas facile »… reconnait Andrea Scherz, propriétaire et Directeur Général du Gstaad Palace. Saluant la prouesse culinaire du tandem Peter Wyss et Hugo Weibel, il rend particulièrement hommage à leurs qualités humaines. Leur profonde motivation et fidélité à toute épreuve. Les Chefs  reviendront certainement à la demande des habitués lors de préparations exclusives et, pour recomposer leurs plats signatures uniques.

Le renouveau dans la continuité

Désormais, c’est avec Franz W. Faeh, investi des pouvoirs par une symbolique spatule en bois par ses prédécesseurs, que la saga gastronomique du Gstaad Place se poursuit. Est-ce vraiment la fin d’une époque ?  Pour Andréa Scherz représentant la 3e génération de la famille propriétaire, la continuité est assurée dans le renouveau… Les trois Chefs ont travaillé ensemble en parfaite harmonie et la passation du flambeau suit la même consonance d’autant plus que Franz W. Faeh a grandi à Gstaad et poursuivi son apprentissage, ici même, au Palace ! Depuis cet hiver, le Chef  a pris les rênes et dirige la cuisine de l’Hôtel imprégné par la philosophie et l’éthique de ses anciens compagnons qui ont définitivement marqué la mentalité de la brigade de la grande Maison.

Le départ de Peter Wyss et d’Hugo Weibel ouvre l’album des souvenirs quand, tout jeunes, ils se plaçaient à quelques années d’intervalle comme commis saucier au Palace… avant de régir cette cuisine mythique dès 1984 pour l’un et en 1987 pour l’autre. Peter Wyss, qui rêvait d’ouvrir un restaurant italien à New Delhi a introduit au Gstaad Palace ces saveurs venues d’ailleurs et cette note internationale tant appréciée des clients. Hugo Weibel a préservé la tradition, classique et raffinée. Le duo a assuré le succès et  la pérennité des 5 différents restaurants du Palace, de la cuisine gastronomique notée 16 points au Gault et Millau, aux réceptions, cocktails parties et le service en chambre… sans oublier, au petit matin, tous les jeunes affamés sortant du légendaire Greengo, la discothèque de l’hôtel. Certains illustres fêtards en ont  gardé un souvenir inoubliable!

Une évolution sans révolution

Franz W. Faeh, de son côté, n’est pas un nouveau venu au Palace, il y avait effectivement accompli sa formation entre 1978 et 1981 avant de se laisser gagner par l’Asie. Hong Kong, Djakarta, Bangkok - le Chef a, entre autres, cuisiné pour la famille royale thaïe  - et travaillé pour le groupe Regent durant 16 ans. Sa cuisine puise dans le continent asiatique sa légèreté et ses couleurs. Son inspiration, toujours remise au goût du jour, s’exprime au rythme des mets classiques revisités, à la saveur authentique et à la faveur d’une présentation recherchée, tout en finesse élégante.

« La créativité n’est pas un but en soi, mais elle contribue à l’expérience gustative globale », affirme Franz W. Faeh, bien plus que cela, au Gstaad Palace, c’est une question d’héritage, d’identité, de la sauvegarde d’un patrimoine, de  menus internationaux qui « suivent une évolution et non pas une révolution… » c’est ainsi qu’Andrea Scherz exprime la nouvelle tendance et il connait bien son monde. De la fondue du Chalet d’alpage, aux mets les plus raffinés, le legs est assuré, pas moins de 55 personnes sous la férule de Franz W. Faeh se consacrent à préserver la haute qualité gastronomique de la cuisine du  Gstaad Palace. G.A.-D.

Gstaad Palace ouverture estivale du 17 juin au 10 septembre 2017.

Archives et album Photos courtoisie Gstaad Palace

www.palace.ch/fr/