Le Mont Pilate

Voyage  au cœur  des mythes

Au dessus du Lac des Quatre Cantons

C’est la principale attraction touristique de la région de Lucerne, un massif montagneux dans les Alpes uranaises culminant à 2 128 mètres d’altitude dont la célébrité a fait le tour du monde.  Chargé d’histoires et de superstitions, terre de gnomes et de dragons, le Mont Pilate - connu également sous le nom de Pilatus -  offre de son sommet une vue panoramique unique sur la ceinture des Quatre Cantons. Séduit par les mythes qui entourent le Pilate, on y vient pour le coup d’œil et, par temps clair, admirer une chaîne de 73 cimes alpins mais également pour emprunter un fabuleux petit train rouge à crémaillère de 1889 circulant sur la voie la plus abrupte du monde ! Découverte.

Une légende murmurant que le corps de Ponce Pilate - gouverneur de Judée au temps du Christ -  était enterré en ce sommet, valut une réputation sulfureuse au site dont la montée fut interdite sous peine de prison. Jusqu’à la fin du XVIe siècle, tous les orages, intempéries et inondations furent attribués par superstition aux colères de l’illustre personnage exaspéré par la présence d’intrus ! Ces mythes ont imprégné les lieux d’une aura de mystère à laquelle un train rouge bringuebalant  sur un impossible parcours -  sur une pente de 48% - a ajouté un zeste d’aventure. Accessible aujourd’hui également par téléphérique, la station qui dessert le sommet est le Pilatus-Kulm du même nom que l’hôtel historique attenant. Halte accueillante rénovée en 2010, toutes les chambres du Pilatus-Kulm offrent une vue sur les Alpes et son restaurant aux spécialités locales est un régal !

Cliquer sur les photos pour les agrandir

 

Ils viennent du monde entier, des USA et de l’Asie principalement, il est dit que les couchers de soleil ici sont incomparables et que la nuit brille de mille feux, c’est une destination  dont étrangers et nationaux raffolent. On peut  accéder au Mont Pilate depuis Lucerne en  téléphérique et télécabine ou par le train à crémaillère depuis Alpnachstad. En plus des transferts traditionnels, des  forfaits sont proposés au gré des visiteurs, en bateau à vapeur ou en bus avec la possibilité de combiner déplacements et activités, divers sports, randonnées et marche suivant des itinéraires balisés.  A la belle saison, places de jeux et pique-niques font la joie des familles. En hiver, émergeant d’une mer de brouillard quand la ville est dans la grisaille, le Mont Pilate permet de profiter du soleil, de la marche, de la piste de luge et des raquettes… Délices assurés

C’est un industriel zurichois qui transforma cette montagne inaccessible en un but de promenade. En une destination ouverte au tourisme, une adresse must be, un repaire de calme au milieu d’une  nature restée authentique. A la fin du XIXe siècle, à l’ère des premiers balbutiements de voyages pratiqués par la haute société au moyen de petits trains de montagne, Edouard Locher se mit en tête de construire une ligne de chemin de fer jusqu’au sommet du Pilate… Il conçu, un système révolutionnaire - des roues dentées à rotation horizontale alors que les roues à crémaillères étaient verticales - qui fut présenté à Paris à l’Exposition Universelle !  Sa technique devait garantir la traction et l’accrochage des rails avec une stabilité optimale ! Montée en 400 jours seulement, la ligne fut opérationnelle dès 1889. Le succès fut immédiat. Et dure toujours.

Georgika Aeby-Demeter

Photos courtoisie Mont Pilatus

www.pilatus.ch/fr/