Profits en augmentation

Le groupe Qatar Airways en notable progression

malgré la rupture avec le Golfe

Si, début juin 2017, les Royaumes et Emirats du Golfe ainsi que l’Egypte ont rompu leurs liens diplomatiques avec l’Etat du Qatar et, barré par le fait même, l’accès aux voies et connexions à leur compagnie d’aviation,  Qatar Airways surmontant la rupture avec un ciel qui lui est désormais interdit, continue  sur le reste de son réseau. Dévoilant un bilan 2017 positif avec un chiffre d’affaires et un profit net en augmentation, la compagnie qui vient de recevoir pour la 4e fois, le Prix de Meilleure Compagnie Aérienne au Monde  lors des prestigieux Skytrax Awards 2017,  continue d’assurer 90% de ses vols selon un timing prévu ! Panorama

Information de dernière minute, grâce aux votes de millions de passagers, ce prix de Meilleure Compagnie Aérienne au Monde se trouve couronné  par une série d’autres distinctions dont la Meilleure Compagnie du Moyen-Orient, la Meilleure Classe d’Affaires au Monde et le Meilleur Salon de Première Classe. Sans compter que de son côté, le hub de Qatar Airways à Doha, l’Aéroport International Hamad, a été honoré de 5**** par Skytrax Awards devenant ainsi en 2017, l’un de cinq aéroports les plus plébiscités au monde !

Ainsi, même  par avis de turbulences, Qatar Airways n’a pas le nez dans les nuages !  Avec un résultat remarquable affichant au bilan 2017 un profit net de 21,7% et un chiffre d’affaires en hausse de 10,4%, la compagnie aérienne multi-récompensée garde le vent en poupe. PDG du Groupe Qatar Airways, Akbar Al Baker se félicite pour la vision expansionniste de la compagnie et la stratégie de croissance pratiquée faisant en 20 ans, d’une enseigne locale le leader incontesté de l’aérien. Grâce à ses investissements et solides partenariats dont une prise de participation au sein de l’International Airlines Group (AIG), l’un des   plus importants du monde, Qatar Airways poursuit sa trajectoire vers le succès !

Alliances et partenariats

Comme avec LATAM Airlines Group actif en Amérique du Sud, d’autres partenariats ont été récemment scellés avec British Airways et les compagnies Finnair, Iberia, Sri Lankan, Vueling et Air Botswana… Seul transporteur important du Golfe à être membre de l’alliance mondiale Oneworld, Qatar Airways permet à ses passagers l’accès dans plus de 150 pays, à plus d’un millier de salons d’aéroport.  L'exercice 2017 a vu Qatar Airways développer son réseau global, ajoutant à sa carte une dizaine de destinations de l’Australie à la Nouvelle Zélande en passant par les USA, la Thaïlande, les Seychelles, la Namibie pour les plus lointaines, et Erevan, Helsinki, Marrakech, Pise pour les plus proches…. De plus, annoncé avant les relations chahutées avec le Golfe, la compagnie maintient son  projet d’ouverture de 24 nouvelles destinations (très attendues) pour 2018 !

 

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Berceau de Qatar Airways, accueillant plus de 38 millions de passagers par an, l’exceptionnel Aéroport International de Hamad est la carte maîtresse du transporteur aérien. Comptant aujourd’hui une flotte de 196 appareils, la compagnie a rappelé son engagement en cours avec Boeing pour la commande confirmée de 100 avions avec une intention d’achat à venir de 60 autres. Pionnier de l’innovation dans les vols Premium, Qatar Airways se démarque particulièrement par le confort inégalé offert en Première et en Classe Affaires. Dévoilé au dernier Salon ITB de Berlin 2017, QSuite son concept unique d’espaces modulables pour deux à quatre personnes devrait révolutionner la notion du luxe dans les airs ! Avant même sa mise en service, ce design breveté par Qatar Airways a reçu le Prix de la Meilleure Innovation aérienne de l’année…

Photos courtoisie Qatar Airways

Des projets comme des étoiles

Si en raison du blocus, les médias spécialisés en aviation annoncent pour Qatar Airways 10% de vols directs annulés, Akbar Al Baker PDG du transporteur aérien se veut combatif. Et rassurant ! Évoquant la convention de l’Organisation Internationale garantissant la liberté de circulation de l’aviation civile (OACI), il considère le blocage totalement illégal pour une entité commerciale. La compagnie poursuit donc ses projets, après un lancement ces jours derniers du service direct à Dublin, elle démarrera dès juillet plusieurs lignes et vols et, négociées pour 2018,  s’attend à lancer, entre autres destinations, le Brésil, l’Indonésie, le Cameroun… Toujours en première ligne, Qatar Airways, vient d’inaugurer des vols réguliers opérés avec un A350 à Bruxelles !

Georgika Aeby-Demeter

www.qatarairways.com