Western à  St  Moritz

10  célèbres Chefs américains au 24e  Gourmet  Festival

Les feux des projecteurs se son éteints sur le fabuleux rodéo gastronomique Discover the Best of the West du Gourmet Festival à St Moritz. A l’occasion de l’éblouissante rencontre entre 10 chefs étoilés issus de la sélection culinaire américaine invités par les grands Chefs des palaces partenaires de l’événement, l’Engadine vient de vivre un feu d’artifices gourmet et gourmand enchantant 4 300 invités passionnés de haute cuisine. Pour les 25 ans du Gourmet Festival en 2018 - du 29 janvier au 2 février  - St Moritz mitonne d’ores et déjà une édition anniversaire d’exception ! A ne pas rater.

Georgika Aeby-Demeter

Ils sont arrivés de New York, Dallas, Los Angeles, Las Vegas, du Maine et de Chicago… précédés de leur notoriété et une réussite éclatante dépassant les frontières américaines où tous les superlatifs sont permis. Constellés d’étoiles, les Chefs invités sont venus tutoyer les sommets et découvrir ceux - inoubliables - de l’Engadine. Accueillis par des Chefs résidents multi-récompensés des plus grands palaces de St. Moritz associés au Gourmet Festival, leurs performances ont séduits les amateurs de cuisine les plus exigeants tout au long d’une quarantaine de  rencontres gastronomiques d’exception…

Fantastique Grande Soirée d’Ouverture Julius Baer se déroulant au Kempinski Grand Hôtel des Bains paré de lumières aux couleurs de Las Vegas. Festive et chamarrée, d’emblée la note s’est imposée ! En présence du comité organisateur et de Reto Mathis son Président, des sponsors et de la direction des palaces hôtes avec leurs Chefs attitrés, 400 invités se sont empressés vers les somptueux buffets pour goûter les spécialités des Chefs américains… Et, dans la foulée, tenter leur chance à la roulette ! Toute la semaine, outre les Gourmet Dîners, cadencée par des rencontres et autant de formules de dégustations originales, les meilleurs acteurs de la gastronomie US ont régalé les gourmets venus découvrir The Best of the West.                                                    

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Cliquer sur les photos pour les

Only the Best

 

Non, la cuisine américaine ne se réduit pas aux hamburgers et aux barbecues ! Réputée carnivore et privilégier les grillades, elle a brillé par sa diversité, ses audaces et son génie inspiré d’ailleurs. Produits de la mer, plats végétariens ou végans, de la ferme à la table… la quête de l’exception s’est  imposée à St Moritz, entre  créativité et sens de la perfection, The Best of the West  s’est résumé à Only the Best!

 

A Dallas où il vit, Dean Kearing est, de son côté, une légende : le père de la cuisine du Sud -Ouest Américain. Auteur de la Bible culinaire du Texas, à partir d’une simple tradition familiale, le Chef a imaginé une cuisine sophistiquée inspirée de saveurs authentiques fortes et colorées –  « Comme le Texas, vaste et intense ! » – confie-t-il. Inventif, audacieux, jouant les arômes insolites, il se sert d’influences mexicaines et ose tous les accords.

 

Si l’Institut Culinaire des Etats Unis vient de  lui décerner le titre de Pionnier de la Cuisine Américaine 2016, depuis de nombreuses année, il collectionne aussi les Prix des Meilleurs Restaurant d’Hôtel et  Restaurant de l’Année du Sud-Ouest. En toute modestie ! Distingué également au chapitre de la cuisine familiale américaine, Ron Silver - présent à St Moritz - est, de son côté,  inscrit sur la New Yorker’s Top Ten List pour ses mets d’exception et l’ambiance chaleureuse de son restaurant Bubby’s devant lequel les files d’attente, comme le succès, ne sauraient tarir.

 

Honneur à l’enfant du pays, le Suisse Daniel Humm qui collectionne aux USA les titres et les distinctions ! Si Humm est célèbre avec trois étoiles au Michelin, le plus distingué des Chefs œuvrant en Amérique détient une reconnaissance internationale et continue de se positionner depuis 2012 à la 3e place sur la liste des 50 Meilleurs Restaurants du Monde ! Perfectionniste et pétri de simplicité, chantre de la haute cuisine française, le grand Chef  reste classique et attaché aux produits régionaux provenant d’une ferme proche de New York.

 

Son empire gastronomique s’étend aujourd’hui à New York à plusieurs restaurants et, notamment, au très célèbre NoMad qui se double d’un hôtel du même nom et dont le Chef exécutif, James Kent, distingué Meilleur Chef 2016 de NYC s’est retrouvé également à St. Moritz pour l’occasion! Avec une Etoile Michelin et un Bocuse d’Or en 2010 à son palmarès, le chef du NoMad et Daniel Humm n’ont pas manqué à St Moritz de cueillir louanges et distinctions ! Un deuxième hôtel NoMad est en projet actuellement à Los Angeles.

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Accueillis par des animations gourmandes sur les sommets à plus de 2486m d’altitude, tour à tour en cuisine à la table du Chef au Badrutt’s Palace… ou de Kitchen Party en Gourmet Safaris, les passionnés de gastronomie ont été princièrement véhiculés de palace en palace en limousines par BMW sponsor de la manifestation.

 

De l’élégant dîner Fascination Champagne aux accords de la sublime effervescence de Laurent Perrier se tenant au prestigieux Suvretta House, à la cérémonie du chocolat et son culte célébrés au Badrutt’s Palace sous l’inspiration de son chef pâtissier Stefan Gerber, les plaisirs ont été intenses et variés.

 

Point d’orgue de la semaine, la soirée de clôture Great BMW Gourmet Finale au Kulm Hotel St. Moritz. La  symphonie gastronomique de 10 plats - accords alcool et mets - pour une partition concoctée en bouquet par les 20 Chefs -résidents et invités- a été l’apothéose.

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Traditionnelle et familiale

 

A Dallas où il vit, Dean Kearing est, de son côté, une légende : le père de la cuisine du Sud -Ouest Américain. Auteur de la Bible culinaire du Texas, à partir d’une simple tradition familiale, le Chef a imaginé une cuisine sophistiquée inspirée de saveurs authentiques fortes et colorées –  « Comme le Texas, vaste et intense ! » – confie-t-il. Inventif, audacieux, jouant les arômes insolites, il se sert d’influences mexicaines et ose tous les accords.

 

Si l’Institut Culinaire des Etats Unis vient de  lui décerner le titre de Pionnier de la Cuisine Américaine 2016, depuis de nombreuses année, il collectionne aussi les Prix des Meilleurs Restaurant d’Hôtel et  Restaurant de l’Année du Sud-Ouest. En toute modestie !

 

Distingué également au chapitre de la cuisine familiale américaine, Ron Silver - présent à St Moritz - est, de son côté,  inscrit sur la New Yorker’s Top Ten List pour ses mets d’exception et l’ambiance chaleureuse de son restaurant Bubby’s devant lequel les files d’attente, comme le succès, ne sauraient tarir.

Des goûts venus d’ailleurs

 

Le titre de Meilleur Restaurant du Monde 2016 ainsi que N°1 Top New York Restaurant 2015 par le New York Times, reviennent à Enrique Olvera et son Restaurant Cosme. Ce chef originaire de Mexico City fait merveilles à New York où il séduit une ville cosmopolite, trépidante et avide de surprises en exploitant avec génie ses influences et inspirations mexicaines… Lors de ce dernier Gourmet Festival, c’est en compagnie du Chef Fabrizio Piantanida du Grand Hotel Kronenhof à Pontresina qu’Enrique Olvera a enchanté les fins gourmets.

 

Egalement influencé par sa culture et toutes les saveurs qui pourraient donner à sa cuisine une note exotique, Kim Canteenwalla a la réputation de créer des plats uniques. Né au Pakistan, élevé au Canada, avec son vécu international et les cuisines du monde qu’il a fréquentées, le Chef  a développé un talent particulier lui permettant de jouer une partition culinaire originale et personnelle. Si Las Vegas lui doit ses titres de noblesses culinaires et sa réputation de grande table, Kim Canteenwalla, détenteur de quatre restaurants est également consultant gastronomique international.

 

Il est le plus jeune du groupe et collectionne les distinctions. Doté d’une étoile Michelin, Lee Wolen fut Chef de l’Année consécutivement en 2014 et 2015, gagnant en 2016 la Culinary Master Competition la plus haute récompense attribuée à un jeune talent. Le Chef  a fait du chemin depuis son expérience auprès de Ferran Adrià (El Bulli en Espagne) et Daniel Humm qu’il a retrouvé à St. Moritz. A Chicago, sa cuisine et ses accords particuliers sont plébiscités par un public d’amateurs fervents de mets de la mer.

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Du cultivateur et l’éleveur à la table

Ce sont les personnalités telles Oprah Winfrey, Paul McCartney et Bill Clinton… qui ont fait la réputation de Tal Ronnen, le Meilleur Chef Végan d’Amérique s’illustrant particulièrement dans le créneau haute cuisine végan d’inspiration méditerranéenne. Ayant longtemps collaboré avec le Baur au Lac à Zurich, c’est tout naturellement que le Chef s’est retrouvé à l’occasion du Gourmet Festival au Badrutt’s Palace proche du célèbre palace zurichois.

 

Passionné par sa cuisine végétarienne et végan, Tal Ronnen transmet son savoir-faire à l’Académie culinaire Le Cordon Bleu où il enseigne une cuisine éclairée, savoureuse et épicurienne. Auteur du best seller « The Concious Cook » édité par le New York Times, son 2e livre de recettes paru en 2016 « Crossroads » (du nom de son restaurant à Los Angeles) est déjà un succès ! Durant son séjour à St Moritz, Tal Ronnen a été l’hôte du Chef Michel Jost.

 

Last but not the least, Melissa Kelly, la seule femme Chef du Gourmet Festival 2017 - élue Meilleure Chef du NordEst  Américain de 1999 à 2013 - est … exploitante de ferme. « De la ferme à la table », en haute saison, 80% des produits utilisés dans ses établissements proviennent de la ferme où elle plante ses légumes et élève, porcs, poulets, canards… Elle possède et dirige entre autres les restaurants Primo dans le Maine ainsi qu’à Orlando et Tucson… D’une aïeule italienne, Mélissa Kelly a gardé son amour de la nature, ses influences méditerranéennes, une cuisine qui fleure bon le soleil. Et son sourire. G.A.-D.

Photos St Moritz Gourmet Festival courtoisie Tourismus Engadin St. Moritz © Engadin St. Moritz ByLine-Swiss Image.ch/ Andy Mettler Engadin St Moritz. Photos panoramiques Engadine St. Moritz ByLine Swiss-Image.ch © Christof Sonderegger- Robert Boesch - Immanuel Meier - Romano Salis

Informations:

www.stmoritz-gourmetfestival.ch

Tal Ronnen Crossroads restaurant Los Angeles US www.crossroadskitchen.com,

Badrutt’s Palace Hotel www.badruttspalace.com

Melissa Kelly Restaurant Primo Maine US www.primorestaurant.com

Hôtel Nira Alpina www.niraalpina.com

James Kent The NoMad restaurant New York City US www.thenomadhotel.com

Carlton Hotel www.carlton-stmoritz.ch

Enrique Olvera Cosme restaurant NewYork City US www.cosmenyc.com

Grand Hotel Kronenhof Pontresina www.kronenhof.com

Dean Fearing Fearing’s restaurant Dallas US  www.fearingsrestaurant.com

Giardino Mountain Champfèr/St. Moritz www.giardino-mountain.ch

Ron Silver Bubby’s restaurant New York City US www.bubbys.com

Hotel Schweizerhof St. Moritz, www.schweizerhofstmoritz.ch

Rick Moonen RM Seafood, Las Vegas US  www.rickmoonen.com

Hotel Waldhaus Sils-Maria  www.waldhaus-sils.ch

Kim Canteenwalla Andiron Steak & Sea Restaurant Las Vegas US www.andironsteak.com

Kempinski Grand Hotel des Bains St. Moritz, www.kempinski-stmoritz.ch

Daniel Humm Eleven Madison Park restaurant New York City US www.elevenmadisonpark.com

Kulm Hotel St. Moritz www.kulm.com

Lee Wolen Boka restaurant Chicago US  www.bokachicago.com

Suvretta House St. Moritz www.suvrettahouse.ch