Festival Madame de Staël

Par Georgika Aeby-Demeter

Quand l’esprit de Germaine

rallume la flamme estivale du 17 au 20 juin

Me Marc BonnantA l’arrivée de la belle saison, le Festival Madame de Staël est l’événement culturel suivi avec ferveur. Une plongée dans le monde effervescent de Germaine de Staël et du groupe de Coppet  sur lesquels le style et l’esprit impertinent de l’inénarrable châtelaine continuent  de régner en maîtres absolus. La rencontre propose des pièces de théâtre      – créations et  autres plaidoiries – inspirées par l’œuvre de la Dame de Coppet.  Sur le parvis du Château, deux figures phares très attendues, Me Marc Bonnant et le metteur en scène Alain Carré dont les seuls noms sur le programme galvanisent une foule de fans éclectiques et distingués. Ici, nul ne saurait bouder son plaisir !

Chaque année depuis sa création en 2011, en ouverture, le Festival Madame de Staël a le privilège d’accueillir Me Marc Bonnant.  En parallèle à ses activités juridiques, il plaide – hors prétoire – des procès historiques ou fictifs qu’il (ré)invente sur différentes scènes connues entre Lausanne et Genève dont il est, désormais, un habitué. Sacré à Paris lors de la Nuit de l’Eloquence meilleur orateur francophone, le célèbre avocat donne également de nombreuses conférences sur l’art oratoire. Il se produira mardi 18 juin en la Cour d’Honneur du Château de Coppet où son public inconditionnel découvrira sa plaidoirie Voltaire et Dieu à 20h00. Un moment de pur bonheur annoncé !

Mis en scène par Alain Carré, le spectacle se poursuivra à 21h00 en cette même Cour d’Honneur  par la création Candide ou l’optimisme de Voltaire. C’est une pièce, un conte, un spectacle multiple. Tenant du théâtre, du cirque avec danse, piano et lyrique, un bijou de prose comique à interpréter et jouer avec délectation que la troupe soutient avec brio. Une gageure que le talent de celui qui affronte régulièrement Marc Bonnant sur scène dans ses plaidoiries remporte haut la main. Comédien,  interprète de répertoire classique ou contemporain, Alain Carré forme également des projets originaux qu’il adapte à la scène entre la Belgique, la France, la Suisse, l’Allemagne, la Pologne, ou encore au Brésil, Maroc et en Israël… A compter de 2018, Alain Carré, à qui le Festival doit sa création, a été sollicité pour en  reprendre la direction artistique.

L’art de la conversation

S’il est une qualité reconnue à Mme de Staël, c’est bien l’art de la conversation. Par son verbe et son esprit, celle que ses intimes appelaient Minette, éblouissait les personnalités fréquentant son salon. MINETTE, une création d’Alain Carré à partir des lettres de Mme de Staël,  le 19 juin à 20h00, c’est Minette en personne qui donnera le ton de ses conversations. Le public croira l’entendre parler, discuter, commenter,  objecter, répondre… Proche d’une George Sand, ce sont les propos d’une femme libre qui s’intéresse au monde et à ces hommes et femmes hors du commun. Avec Isabelle Caillat,  artiste-interprète et Rébecca Chaillot, pianiste, que l’on retrouve également avec les comédiens, Stéphanie Leclef, et Aïssa Derrouaz dans Candide ou l’optimisme de Voltaire. Une  troupe à l’expérience internationale, à la carrière bien remplie entre cinéma, théâtre, télévision et arts de la parole, habituée à collaborer avec Alain Carré.

Joyeuse confrontation entre chanteurs lyriques et comédiens, mise en scène par Frédéric Mairy, FIGAROH ! d’après Mozart et Beaumarchais, prendra place dans la Cour d’Honneur du Château le 20 juin. Après avoir déjà travaillé ensemble, les compagnies neuchâteloises Comiqu’opéra et Sugar Cane, signent ici leur première coproduction. Une création collective, interprétée par Davide Autieri, Lucas Buclin/Guy-François Leuenberger, Leana Durney, Mathias Glayre & Carine Martin, emmène le public dans un chassé croisé d’amoureux. Suzanne, Figaro, Chérubin avec le Comte et la Comtesse raviront les cœurs en brouillant les pistes. Texte & musique librement inspirés des oeuvres de Beaumarchais & W.A. Mozart.

Pour un jeune public

Enfin, dans le cadre des  Folles journées de Madame de Staël, c’est à destination des écoles maternelles, primaires et collège de Terre Sainte que  le Festival Madame de Staël se produira dès le 17 juin le matin et l’après-midi (le mercredi 19 seulement le matin).

Une édition 2019 pétillante à inscrire sans tarder à l’agenda.

15 Apr 2019
Crédit photos Festival Madame de Staël
Site officiel /festivaldestael.ch/mme-de-stael/
Alain Carré Château Coppet Marc Bonnant Mme de Staël
Vous êtes ici : Accueil > Art & Culture> Festival Madame de Staël