La Fondation CHU Teh-Chun

Par Georgika Aeby-Demeter

Célèbre le centenaire de l’artiste
Par une exposition itinérante en 2020

Comme dans un rêve 1985 ©ADAGP2019Inaugurant de prestigieux bureaux à la rue du Rhône à Genève, la Fondation CHU Teh-Chun lance en l’honneur du centenaire du peintre Franco-Chinois une série de projets et de manifestations dont la première aura lieu au Musée National de Chine à Pékin, le 2ème musée le plus visité au monde, en avril 2020. Pour préserver sa mémoire et promouvoir sa création prolifique, la famille de l’artiste envisage la réalisation, entre autres, d’un catalogue raisonné de son œuvre.

Il s’agit de l’histoire d’une rencontre. Celle d’un jeune Chinois avec la peinture abstraite. Initié à l’art traditionnel asiatique exécuté à l’encre de Chine – très influencé par l’écriture – CHU Teh-Chun découvre les grands maîtres français et la peinture à l’huile. Il admire, leur liberté d’expression et leur liberté tout court, celle de Nicolas de Staël l’impressionne en particulier. Se libérant de sa forme figurative, le jeune homme se place très vite dans l’abstraction lyrique, un courant secouant les règles et essentiellement attaché à faire naitre l’émotion… Sa première source d’inspiration deviendra le paysage et le rapport de l’homme à la nature. Il en restera à jamais marqué !

Conjuguant les influences de deux cultures, chinoise et occidentale, CHU Teh-Chun vit dès 1955 à Paris où, travaillant sur modèle vivant, il fréquente le cercle des peintres et l’académie de la Grande Chaumière. Dans les années ‘70, maitrisant le langage de l’abstraction, il forge son propre style mêlant ses traditions originelles à celles inspirées et acquises en France. En 1983, un voyage en Chine le conforte dans ses choix esthétiques tout en le relançant – avec une nouvelle impulsion – sur la trace de ses racines asiatiques. Changer d’atelier, en 1991, lui permettra de s’exprimer avec plus de liberté en ces grands formats qu’il se met à adopter. Mêlant encre et calligraphie, il retrouve alors, dans une touche qui lui est propre, une pratique ancestrale qu’il a connue depuis son plus jeune âge.…

La Fondation CHU Teh-Chun née sous l’égide de son épouse Ching Chao CHU – Présidente – et de son fils Yvon CHU -Vice-Président- a pour objectif de présenter l’univers singulier du peintre. A l’occasion du centenaire de sa naissance, en 2020, elle organise une grande rétrospective itinérante. Partant de Chine, la manifestation parcourra l’Asie, le Moyen Orient, l’Europe et les États-Unis. Proposant d’admirer sur divers supports, peintures à l’huile, lavis, calligraphies, gouaches ou encore céramiques, plus de 200 œuvres originales de 1950 à 2000, pour certaines inconnues du public, seront présentées. La tournée révélera, entre autres, des documents personnels sur la vie du Maître. Le commissariat d’exposition est réalisé conjointement par le Musée National et par la Fondation qui participera à la scénographie soulignant les thèmes – nature, poésie, musique – chers à l’artiste.

Caligraphie 2008 @Adagp2019

3 Dec 2019
Bandeau supérieur Au temps des colzas 1998 ©ADAGP2019
Crédit photos Fondation CHU Teh-Chun
Site officiel chu-teh-chun.org/fr/home
Calligraphie CHU Teh-Chun Fondation Genève Musée National de Chine Peinture Pékin
Vous êtes ici : Accueil > Art & Culture> La Fondation CHU Teh-Chun