Louis Erard et Alain Silberstein

Par Rédaction Exclusif Magazine

cosignent une montre à complication
Le Régulateur en édition limitée

C’est l’horlogerie à l’excellence accessible ! Louis Erard et le créateur Alain Silberstein ont réinterprété le modèle Régulateur maison signant de concert un garde-temps à complication hors du commun. En édition limitée à 178 pièces, il séduit collectionneurs et connaisseurs par son style et caractère. Quant au grand public, il saura apprécier son prix … tout le symbole de la nouvelle étape de croissance engagée par l’horloger de Noirmont !

Carte blanche à l’architecte-horloger Alain Silberstein. Louis Erard n’avait jamais concédé cette liberté à un créateur tout comme ce dernier n’avait jamais dessiné de régulateur ! L’expérience est à la hauteur des espoirs. Résistance, résilience, revanche souriante et beau mariage sont les mots qui s’imposent. Sous un look ludique et dans une apparente légèreté, l’édition cache une vraie profondeur, prouesse technique et esthétique demeurant ici dans une gamme de prix parfaitement étudiés ! Dès les débuts de son aventure horlogère, et notamment dès 2003, le régulateur a toujours été le pilier de Louis Erard. Au cœur des collections, il reste au centre de la stratégie de la Maison, ainsi que le rappelle Alain Spinedi, membre de la direction.

Le principe du régulateur consiste à séparer les indications heures, minutes et secondes pour gagner en précision chronométrique. Il s’inspire d’une expertise qui vient de loin, du temps des horloges d’édifices qui n’affichaient l’heure qu’avec une seule aiguille. L’indicateur ramené ainsi à sa plus simple expression, toute la création d’Alain Silberstein part d’une flèche centrale, grande et jaune sur la version noire, bleu profond sur la version blanche. L’ensemble, composé sur une même ligne géométrique, rectangle, triangle et rond, reprend la stylistique du créateur et se réduit au spectre de couleurs élémentaires, bleu, rouge et jaune, influencé par le Bauhaus. Une manière pour Louis Erard de rendre hommage à l’héritage du modernisme qui célèbre cette année 100 ans.

À une époque où la survie de l’horlogerie mécanique semblait menacée, en créant sa propre société, Alain Silberstein, architecte d’intérieur parisien et designer – devenu horloger – rejoignait le club très confidentiel des fabricants suisses qui continuaient à y croire. A présent, mettant son talent et expérience au service de diverses marques, avec son style unique, il explore l’univers horloger, n’hésitant pas à utiliser la couleur, imposant des matières et fonctions innovantes … Avec Louis Erard, ils étaient faits pour s’entendre ! Connue pour ses emblématiques régulateurs, fondée en 1929 par Louis Erard, la Maison mise sur les valeurs suisses alliant expertise, luxe et élégance intemporelle. S’inspirant de la haute horlogerie, se réinventant dans une vision contemporaine, la manufacture renforce sa collection de garde-temps mécaniques à complication et signe avec le Régulateur un nouveau chapitre de son histoire.

 Le-Noirmont dans les Franches Montagnes berceau de l'horlogerie

21 Nov 2019
Crédit photos Louis Erard
Site officiel montres-louiserard.ch/fr
Alain Silberstein Horloger Louis Erard Noirmont Régulateur Suisse
Vous êtes ici : Accueil > Infos News> Louis Erard et Alain Silberstein