SOS Talents Paris

Par Georgika Aeby-Demeter

FONDATION SOS TALENTS

Concert de jeunes pianistes
Paris aux couleurs de la musique

Parés pour les fêtes de fin d’année, les Champs-Elysées scintillent de pourpre illuminant les arbres bordant la plus belle avenue du monde. Au rond point se dresse le prestigieux l’Hôtel Marcel Dassault vers lequel une foule élégante et discrète se presse. Les invités se dirigent vers l’auguste demeure accueillant, l’espace d’une soirée de gala au bénéfice de la Fondation SOS Talents, le concert des jeunes prodiges du piano formés et soutenus par Michel Sogny.

L’événement a fait salle comble ! Certains sont venus de très loin, telle cette ancienne élève arrivée de Chicago et qui ne saurait manquer chaque année ce rendez-vous musical d’exception. Le récital ? Un pur éblouissement pour tous. Un grand moment d’émotion. Les passionnés de grande musique et leurs accompagnants ont vécu ici une intense communion, une sensation d’excellence. Un mouvement éperdu… d’espoir. Laurent Dassault n’a pas manqué de souligner cette combinaison magique entre talent, travail et… une rencontre unique! Et si la musique devait demain changer le monde ?

Jeunes talents
Ils étaient neuf, enfants et adolescents – filles et garçons – venus de Géorgie et de Lituanie avec en commun un talent affirmé pour le piano et la chance d’avoir rencontré Michel Sogny. La Fondation SOS Talents du compositeur-pédagogue leur permet, avec une aide aux familles, des bourses et des Masterclasses suivis en Europe, de se préparer aux concours internationaux et de poursuivre leurs études.

Soutenue depuis l’origine en 2001 par Nicole Dassault, aujourd’hui, Marie-Hélène Dassault-Habert, Laurent, Olivier et Thierry Dassault ont repris le flambeau en faveur de la Fondation.

Le récital a débuté par une série de petites pièces didactiques composées par Michel Sogny. Précises, enjouées, interpellant les sens et la conscience, leurs difficultés sont les clés indispensables pour l’acquisition d’ une technique infaillible. Alliant l’esthétique musicale de la sensation à l’imaginaire créatif pianistique, leur efficacité pédagogique mène graduellement à cette liberté nécessaire permettant de jouer avec maitrise. Et spontanéité. Venant ensuite, Bartok, Paganini, Prokofiev, Tchaïkovski et principalement Franz Liszt, avec ses rapsodies entre ombres et lumières, ont enchanté le public…

Les premières notes de la célébrité
La plus jeune, une petite Géorgienne de 9 ans, toute menue, droite comme un « i » sur son tabouret a eu la lourde charge d’ouvrir le concert. Entamant Béla Bartok et ses Danses Populaires Roumaines, après la suite d’études pour pianos de Michel Sogny, Lisa Megrelishvili a soulevé l’enthousiasme de la salle qu’elle a saluée – déjà – comme une grande ! Ce sont dix interprètes qui se sont produits au total avec l’aînée, la jeune Russe Alexandra Massaleva de 23 ans qui avait fait ses débuts ici même.
Formée également par Michel Sogny, il y a quelques années, c’est elle, Alexandra qui faisait une timide entrée dans cette même salle de concert avant de se mettre au piano pour la première fois sous les yeux de la famille Dassault et un public assurément impressionnant. C’était alors une petite fille. Aujourd’hui, elle est une interprète stupéfiante, impressionnante par sa douceur et sa fougue, sa maturité et sa concentration à jouer sans partition – comme ils le font tous – les morceaux les plus difficiles. Elle a été ovationnée. On n’a pas fini d’entendre parler d’elle !

20 Dec 2018
Le concert sera retransmis le 27 Décembre à 20 h sur Radio Classique
Les jeunes talents participent régulièrement à de prestigieux concerts organisés par la Fondation SOS Talents en Europe. x
contact@fondation-sos-talents.ch
Photos © Sébastien Randé courtoisie Fondation SOS Talents
>Michel Sogny Concert Paris SOS Talents
Vous êtes ici : Accueil > Art & Culture> SOS Talents Paris