Souvenirs et nostalgie

Par Georgika Aeby-Demeter

Croisière sur l’Irrawaddy
Le fleuve nourricier de Birmanie

Le Myanmar, tenu jadis à l’écart des voies touristiques, s’était enfin entr’ouvert au monde et la destination connaissait un véritable succès. Perle de l’Asie du Sud-Est, l’ancienne Birmanie révélait alors sa civilisation étincelante pétrie de mythes sacrés et d’esprits malins. Baignant les cités érigées sur ses rives, charriant inlassablement les grandes heures de son Histoire, l’Irrawaddy coule au centre du pays et brasse sur son passage toutes les légendes de la route de Mandalay. De ses conquêtes et ses splendeurs. Immersion dans un monde fascinant !

Située, entre deux voisins omniprésents, l’Inde et la Chine, la Birmanie s’est profondément ancrée dans la religion, le bouddhisme imprégnant sa vie, sa culture et ses traditions. Partageant des frontières communes avec le Bangladesh, le Laos et la Thaïlande, le Myanmar est également bordé par la mer d’Andaman et le golfe de Bengale. La patrie de Aung San Suu Kyi, actuellement en butte à la (re)prise de pouvoir des militaires à nouveau sur le devant de la scène politique, avait il y a peu accueilli ses premiers touristes. Le régime s’assouplissant, cette incroyable civilisation s’est révélée aux visiteurs à la lumière de paysages et de populations aux parfums d’odyssées. Chatoyants et fantastiques…

Les pagodes décorées surmontées d'ombrelles (c)GADNé sur les hauteurs de l’Himalaya, long de 2000 km, les Birmans l’appellent le Fleuve mère ! Artère principale de navigation, l’Irrawaddy a vu éclore sur ses berges diverses capitales, villes royales et sites religieux ont dessiné ici les somptueux contours traçant la saga du pays. Ponctuées de temples et de monastères, ses rives accueillent d’imposants édifices sacrés à la blancheur immaculée brillant sous un soleil ébloui par la multitude de dômes dorés… Fendant les flots de l’Irrawaddy, sous l’enseigne d’International Sanctuary Retreats, des croisières s’y déroulent au gré de bateaux conçus dans la plus méticuleuse recherche de luxe raffiné. Des cabines au confort spacieux, toutes avec balcons et une vue dégagée sur le large, font ici le bonheur des passagers. En particulier, Sanctuary Ananda – ainsi baptisé en hommage au temple Ananda de Bagan – est très convoité pour sa cabine du propriétaire, la plus grande suite naviguant en Birmanie !

Inspiré de l’Inde, jadis simple mausolée de briques ou de pierres abritant une relique de Bouddha, le stùpa tend au fil des siècles à devenir une structure majeure en forme de bulbe avec une base cylindrique, un piédestal carré ou réduit en demi-sphère. Désirant préserver de plus en plus fastueusement les saints talismans, au cours des âges, à l’édifice se rajoutent portails, clôtures et chemins déambulatoires. Devenant majestueux, le sommet se coiffe d’une plate-forme à balustrade portant un mât et des ombrelles… En adoptant une forme typique de cloche, le stùpa devint une pagode, une sépulture sacrée sur plusieurs étages, véritable espace de vie, de prières et de rencontres… Par sa position stratégique et l’importance de sa taille, le site devait opportunément servir de point de guet, signaler les mouvements fluviaux et l’approche de l’ennemi.

Point d’ancrage important sur les berges de l’Irrawaddy, la Cité des joyaux Mandalay, l’emblématique ancienne capitale royale de la Birmanie témoigne des grandeurs sacrées qui ont façonné la mystique du pays. A voir absolument, seul vestige du palais royal, le Monastère de Shwenandaw, initialement construit en bois de teck que le dernier souverain fit démonter et transformer en lieu de culte. La Pagode Kuthodaw composée de quelque 700 stùpas en marbre destinés à abriter le canon bouddhique, œuvre monumentale retraçant 5000 ans de bouddhisme. Amarapura sur la rive gauche de l’Irrawaddy, autre ancienne capitale du pays, à 11 km de Mandalay, s’enorgueillit de posséder le plus long pont de teck du monde, l’étonnant U-Bein Bridge. Au coucher du soleil, la perspective est unique ! A 50km de là, tout en blancheur, vagues et volutes, célèbre et admiré, le Taj Mahal birman : Hsinphyume Pagoda est un acte d’amour dédié à la Princesse Hsinphyume prématurément disparue. Magnifique et émouvant !

Sur la rive gauche de l’Irrawaddy, sur 50 km2, près de 3000 monuments font de cette plaine centrale le plus grand site bouddhique d’Asie. Capitale du premier empire birman, Bagan est un immense parc archéologique ponctué de temples et de sanctuaire où la perspective de ces pagodes et stùpas, dispersés au sein d’une nature opulente, reste une vision d’exception. Leur nombre et leur beauté en font une apparition magique. Edifiés entre le Xe et le XIIIe siècle, bâtis en bois ou en briques en signe de puissance, recouverts de peintures ou totalement blancs, les lieux de culte de Bagan s’illustrent par leur diversité. A citer, la pagode Shwesandaw, connue également sous le nom de Ganesh en référence au dieu honoré en Inde, la pagode Shwezigon, le temple d’Ananda, le plus beau et le plus vénéré des lieux saints de Bagan mais encore Pyathatgyi aux deux voûtes. Magnifiques. Le temple Htilominlo – 46 m de haut sur deux étages – fut ici le dernier des grands édifices sacrés construits.

Sanctuary Ananda compte 21 suites aménagées dans la tradition birmane, où laques, étoffes tissées mains, objets en argent attestent d’un raffinement subtil. Pour ses convives, Sanctuary Ananda organise des balades en charrette tirée par des buffles, des visites au village de Sin Kyun et à Pakokku à la découverte d’herbes et d’épices locales avec le Chef en personne ou encore, romantiques en diable, des diners sous un ciel étoilé à la lueur de torches… Les pieds dans le sable blanc de l’Irrawaddy. L’expérience est unique.

12 février 2021
Photos© GAD et © International Ananda Retreats
Asie du Sud-Est Bagan d’International Sanctuary Retreats Hsinphyume Pagoda International Sanctuary Retreats Irrawaddy Mandalay Monastère de Shwenandaw Myanmar Pagode Pagode Kuthodaw Pagode Shwesandaw Pagode Shwezigon Stùpa Temple Htilominlo U-Bein Bridge
Vous êtes ici : Accueil > Découvertes> Souvenirs et nostalgie